[Librairie Super-Héros] Fête les pères… à sa manière !

Mauvais père

 

Demain jeudi 14 juin 2018 à partir de 17h, viens chercher et faire dédicacer ton Guide du Mauvais Père par son auteur, Guy Delisle, et donne-toi toutes les garanties d’une fête des pères réussie ! 🙂

C’est à la librairie Super-Héros, 175, rue Saint-Martin dans le 3e !

[Librairie Super-Héros] Fête les pères… à sa manière !

[Librairie Super-Héros] Programme des dédicaces semaine du 2 avril 2018

 

Le programme des dédicaces de cette semaine à la librairie Super-Héros 🙂 !

Dès demain, mercredi 4 avril à 17h, Christian Cailleaux sera là pour Gramercy Park, chez Gallimard Bande dessinée.
Entre mafia, danse et vengeance, tout se passe autour du Gramercy Park.

Vendredi 6 à 17h, Joseph Falzon vous invitera dans le monde virtuel de Alt-Life, chez Le Lombard.
Suivez la genèse de cet univers où tous pourront s’échapper.

Et samedi 7 de 14h à 17h, Mikkel Ørsted Sauzet bat la mesure avec Fétiche chez Presque Lune Éditions.
L’esclavage entre le passé et aujourd’hui, n’a fait que changer de forme.

[Librairie Super-Héros] Programme des dédicaces semaine du 2 avril 2018

[Librairie Super-Héros] Dédicace à Bangalore

18010829_1480463685342751_3186381227423523256_n

Ce soir à partir de 17h, pour ceux qui ont le goût des livres et des images, et de la rencontre des auteurs, vous êtes convié-e-s à la librairie Super-Héros pour une séance de dédicace avec Simon Lamouret !

Vous pourrez repartir avec votre exemplaire signé de la bande-dessinée Bangalore et son bel exlibris.

18076874_1480459872009799_5783263246868443216_o

Toujours au 175, rue Saint-Martin, à côté de Beaubourg 🙂

Résumé du livre

Bangalore c’est assez moche, ça n’a pas le charme désuet de Calcutta ni la folie épicée de Bombay ou la grandeur historique de New Delhi. Il n’y a quasiment que des ingénieurs, des étudiants ingénieurs et des gens qui font des métiers comme appuyer sur le bouton de l’ascenseur ou vérifier d’un oeil hagard que le ticket de caisse correspond à ce qu’il y a dans le sac de course à la sortie des supermarchés.

Dans les rues de Bangalore, on trouve presque tout : des fruits et des légumes, du thé et des cigarettes, des cireurs de chaussures et parfois même des coiffeurs.

La télévision se regarde au travers des vitrines des restaurants et le linge sale s’y lave en famille. Certains y dorment, d’autres y fument, boivent ou pissent contre les murs.

Des serviteurs y promènent des chiens obèses et les jupes des filles raccourcissent, tandis que le corps des mères s’épaissit.

Enfin, à Bangalore, on trouve aussi un dessinateur français, qui traîne dans les rues et tente de dessiner ce qui le séduit dans cette babylone moderne.

[Librairie Super-Héros] Dédicace à Bangalore

La chronique BD de Sébastien : Corto Maltese, le retour !

couv_Corto_T13_soleilminuit.indd

En ce milieu de semaine enchanté, Sébastien, de notre librairie bande-dessinée préférée Super-Héros, nous a dédié un petit article au sujet du tout nouveau Corto Maltese… le premier (mais pas le dernier sans doute) non dessiné par Pratt.

Retour vers un nouveau futur !

IMG_8115

20 ans déjà que Pratt nous a quitté, et maintenant que reste-t-il ? Qu’on s’en souvienne. C’est un événement dans le monde de la BD : Corto Maltese revient ! Est-il toujours ce beau brun ténébreux et mélancolique qu’il fut ? Ses aventures sont-elles toujours aussi insondables ? Son trait est-il toujours aussi flamboyant ? Autant de questions qui méritent des réponses !

Déjà, qui est assez fou pour reprendre le flambeau laissé par feu Pratt en 1995 ? Juan Diaz Canales et Rùben Pellejero, deux routards de la Bd, nous offrent leurs services pour ce grand retour ! Diaz scénariste de Black Sad, nullement besoin de présenter ce monstre du polar, nous propose ici une histoire plus dynamique que ce à quoi Pratt nous avait habitués, ce qui n’est pas pour déplaire aux amoureux de l’aventurier Corto. Celle-ci n’en est pas moins teintée de ces moments de mélancolie extatique, déversés cependant avec plus de parcimonie que le faisait le Maître.

IMG_8119

Le trait de Pellejero n’est pas en reste, lorsque l’on voit la couverture, et ensuite au fil des pages, la technique nous saute aux yeux, Corto est là ! Dans les passages les plus posés et détaillés que Pratt a pu créer par le passé. Non il n’est pas cet agglomérat de circonvolutions crayonniques, si je puis me permettre. Il est le Corto qu’on peut croiser au détour d’une jonque en mer de Chine ou dans un wagon de l’orient express une nuit de voyage nostalgique. Pellejero y a mis tout de même sa patte, qu’on remarquera d’autant plus dans le noir et blanc, dans les yeux des personnages souvent détaillés.

IMG_8120

Les puristes seront peut être un peu déçus du manque de symboles ésotériques que Pratt plaçait dans les dialogues ou les scènes que vivaient Corto. Il n’y a pas de « Bouche Dorée » qui influence les auteurs. Toutefois, sans cette extase Kabbalistique, plus de place est laissée à l’aventure ! On peut y voir aussi un respect complet des auteurs au Maître de préférer laisser à ce dernier cet aspect qu’il maîtrisait certes bien plus ! J’ajouterai que cette accessibilité est presque salutaire pour un titre qui est entré dans le domaine du patrimoine.

IMG_8123

Peut-on en conclure que ce Corto Maltese est une réussite ? Eh bien, oui ! C’est un récit d’aventure bien au-dessus de la moyenne de ce qui sort depuis quelques années. Tout en restant respectueux de son auteur, on le voit sans mal emmener les fans ainsi que le jeune lecteur vers cette série oh combien phénoménale.

La chronique BD de Sébastien : Corto Maltese, le retour !

La librairie McGriffs , doux foyer des livres

Pour la reconnaître...
Pour la reconnaître…

Si vous vous baladez dans le 18e, et que vous passez rue Caulaincourt, n’oubliez pas de vous arrêter au 111 où loge la librairie des Mc Griffs ! Vous serez accueillis chaleureusement par Michael ou Rosario dans une ambiance chaude de vieux, nouveaux livres, livres d’arts et bandes-dessinées qui font la passion de ses propriétaires…

On y a trouvé des perles rares et on y retourne volontiers pour parler art, philosophie ou politique sans compter les minutes !

Avant de continuer votre balade et de reprendre la marche, changez-y-vous l’esprit, c’est urgent !

(On vous le dit comme ça, en passant…)

Librairie McGriffs

111, rue Caulaincourt

75018 Paris

01.42.64.16.02

IMG_8635IMG_8636IMG_8637IMG_8638IMG_8642

Mickael et ses livres
Michael et ses livres

IMG_8649IMG_8651IMG_8658IMG_8659IMG_8660IMG_8662IMG_8664IMG_8666IMG_8669IMG_8673IMG_8679IMG_8680IMG_8682IMG_8684IMG_8691IMG_8692

La librairie McGriffs , doux foyer des livres